Mieszala, J.-C. (2019). La banque transactionnelle de gros : l’innovation permanente. Revue d’économie financière, (135), 85-96.

https://www-cairn-info.devinci.idm.oclc.org/revue-d-economie-financiere-2019-3-page-85.htm

Cet article n’est pas un article de recherche à proprement parler mais une discussion autour du sujet de l’innovation bancaire.

Résumé :

Avec 965 Md$ de chiffre d’affaires en 2018, la banque transactionnelle de gros, ou « global transaction banking », est un contributeur essentiel au mix de produits bancaires. Trois tendances font aujourd’hui bouger le paysage du marché de la banque transactionnelle, en se nourrissant les unes les autres : l’arrivée d’acteurs non traditionnels et aux modèles nouveaux, l’innovation technologique qui se poursuit à un rythme sans précédent et un glissement vers une segmentation de la clientèle en fonction des besoins. Sur les cinq à dix prochaines années, la technologie devrait rester un enjeu clé, avec des niveaux d’innovation et d’investissement dans les domaines en particulier des canaux numériques, des API, de l’intelligence artificielle et de la blockchain qui devraient avoir un impact rapide et conséquent sur les frontières et la structure de cette industrie.

3 tendances qui font bouger le paysage du marché de la banque transactionnelle :

  • l’arrivée d’acteurs non traditionnels et aux modèles nouveaux (y compris des écosystèmes)
  • l’innovation technologique qui se poursuit à un rythme sans précédent
  • un glissement vers une segmentation de la clientèle en fonction des besoins

Ces tendances sont en train à la fois de transformer la façon dont les banques transactionnelles appréhendent leur clientèle et d’introduire de nouveaux impératifs autour de la segmentation.

Conclusion :

La banque transactionnelle est un contributeur essentiel au mix de produits bancaires. Sa fiabilité en tant que solide acteur financier a été démontrée avec le temps, et la gestion de trésorerie demeure l’ancrage stratégique le plus efficace pour l’établissement de relations bancaires durables. Par sa nature, le segment a cependant attiré de nouveaux acteurs, à la fois des banques traditionnelles et des Fintech qui commencent à proposer de nouvelles formes technologiques de services de banque transactionnelle. Sur les cinq à dix prochaines années, la technologie devrait rester un enjeu clé de la banque transactionnelle, mais avec des niveaux d’innovation et d’investissement qui devraient avoir un impact rapide et conséquent sur le structure de l’industrie.

Discussion :

le sujet porte sur les banques transactionnelles or dans mon étude porte sur la banque de détail. Banque transactionnelle : La banque transactionnelle peut être définie comme étant l’ensemble des solutions, instruments et outils qu’une banque met à la disposition d’une entreprise pour optimiser sa gestion de trésorerie ; la gestion de trésorerie étant «la planification, la surveillance et la gestion des liquidités d’une organisation.